En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Énergies renouvelables et pompe à chaleur


Les énergies renouvelables sont présentes partout. En effet on en trouve dans:
  • Le sol
  • L’eau
  • L’air
  • Le rayonnement solaire

La pompe à chaleur AIR/EAU

Une pompe à chaleur (PAC) capte les calories de l’air ambiant et les transfère à votre système de chauffage par le biais d’un liquide frigorifique et d’un compresseur (la PAC fonctionne à l’inverse d’un réfrigérateur). Une pompe à chaleur AIR/EAU est recommandée pour utiliser vos radiateurs à eau existants.

Une pompe à chaleur permet de se chauffer en utilisant, de 3 à 4 fois moins d’électricité qu’avec un système de chauffage électrique. La puissance d’une pompe à chaleur lui permet de fonctionner de manière entièrement autonome et de remplacer votre système de chauffage existant (à condition d’être équipé en radiateur basse température avec une large surface d’échange thermique). La PAC est particulièrement recommandée en cas de manque de place sur le toit, ne permettant pas l’installation de capteurs thermiques.

Climatisation réversible

En récupérant les calories naturelles gratuites présentes dans l'air (aérothermie), la climatisation réversible permet de chauffer en hiver et de refroidir en été. C'est un procédé extrêmement économique, car produisant de l'énergie thermique gratuite.

Nous vous proposons la gamme de climatisations réversibles la plus large du marché, répondant à toutes les contraintes d'installation, pour les constructions neuves ou la rénovation.

Les gammes LG et ATLANTIC ont tout particulièrement retenu notre attention en se tournant à la fois vers la performance et l'esthétisme.

Les systèmes thermodynamiques

Il existe deux types d’installations de production d’eau chaude thermodynamiques.
 
  • Celles indépendantes du système de chauffage :

Elles se composent d’un ballon équipé d’un groupe thermodynamique.
La source froide (milieu où l’on prélève la chaleur) peut être constituée de capteurs enterrés dans le sol, par exemple.

 
  • Celles liées au système de chauffage :
 
L’installation comprend une pompe à chaleur liée à un ballon (par échangeur) produisant de l’eau chaude sanitaire, comme un système de chauffage à eau chaude classique. Parmi les solutions de couplage hydraulique, la plus simple est celle du système alternatif : une vanne 3 voies envoie alternativement l’eau chaude produite par la pompe à chaleur dans le réseau de chauffage ou dans l’échangeur du ballon d’eau chaude sanitaire. Ce type d’installation implique que soit préalablement vérifiée la compatibilité de l’échangeur du ballon et de la puissance de la pompe à chaleur.
La majorité des consommations s’effectue pendant les heures creuses (sauf en cas de relance manuelle de la seconde résistance).
 
Le + :
Ces systèmes thermodynamiques privilégient également la sauvegarde de l’environnement en prélevant de la chaleur d’une énergie renouvelable.

La chaudière bois offre de nombreux avantages

Économique
  • C'est le combustible le moins cher.
  • Moins cher à l'usage que le gaz ou le fioul. Par exemple, une tonne de granulés vaut 460 L de fioul.
  • Investissement initial identique au gaz grâce au crédit d'impôt.

Écologique
  • Le bois est une solution de combustion écologique.
  • Le bois, lorsqu'il brûle, libère du CO2 : un gaz polluant (effet de serre).
  • Un arbre capte naturellement du CO2 dans l'air.
  • Au final, un arbre capte plus de C02 qu'il n'en a dégagé lors de sa combustion.
  • C'est donc une énergie propre, et c'est pour cela qu'elle est encouragée par l'État via le crédit d'impôt.
 
Efficace
  • Elle chauffe très bien !
  • Chaleureuse, conviviale, etc.

Poêle à granulés (ou à pellets)

Ce poêle est géré par l'électronique : il nécessite une alimentation électrique de 220V. Les appareils sont programmables pour un confort d'utilisation : thermostat d'ambiance et programmation de démarrage et d'extinction de l'appareil. Un réservoir, situé au-dessus du poêle, est destiné à accueillir les pellets.

Les granulés, une fois chargés, vont être amenés par une vis sans fin vers la chambre de combustion. L'allumage du brûleur est amorcé par une résistance électrique qui va activer le processus de combustion. Les fumées sont dégagées par un conduit de 80 mm de diamètre tandis que le microprocesseur interne va réguler toute la gestion de fonctionnement de l'appareil.

Une sonde thermique enregistre les températures des fumées, une sonde enregistre le débit des fumées et une troisième enregistre la température ambiante de la pièce à chauffer. Ces trois consignes sont gérées par le microprocesseur interne qui régule automatiquement vos demandes.

Un poêle à granulés réunit tous les avantages d'une cheminée sans les inconvénients qui vont avec. De nombreux foyers ont décidé de se lancer dans l'achat d'un poêle à granulés car cet appareil est :
Pratique
Son installation est simple et le transport de bûches n'est plus nécessaire ! De plus, la chaleur qu'il dégage est constante et homogène, ce type d'appareil est totalement autonome.
 
Économique
Il vous permettra de réaliser des économies importantes sur votre facture énergétique.
 
Écologique
Votre poêle à granulés est respectueux de l'environnement car il rejette un minimum de CO2 et donc pollue moins. De plus, si vous l'utilisez correctement, votre poêle à granulés produira peu de cendres et de rejets salissants.
 
Silencieux
Grâce aux progrès technologiques des fabricants, la soufflerie de votre poêle à granulés sera beaucoup moins bruyante.